La Responsabilité Sociétale gagne le Sud

performance globale Paca RSE
La Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE) est un levier de performance, de développement et d’attractivité pour les entreprises, pas seulement une obligation imposée par les grands donneurs d’ordre.
 Financement : 70 000 €
 Durée du soutien : 26 mois (avril 2014 - mars 2016)
 Nombre de bénéficiaires : 25 PME PMI
 Action réalisée par : UPE 06
 Action portée par : UIMM Côte d'Azur

La RSE

Pour faire basculer les entreprises de son territoire, l’UPE 06 (Medef et CGPME des Alpes Maritimes) déploie les grands moyens. Avec un budget global de l’ordre d’un million d’euros, la deuxième édition de l’opération « Performance Globale 06 », portée par cette Union patronale bi-céphale, va concerner pendant 24 mois 25 entreprises sur trois départements (Alpes maritimes, Var, Alpes de Haute Provence). « Le montage technique de l’opération, qui mobilise une quinzaine de partenaires financeurs privés, dont le fonds F2I, à côté d’acteurs publics comme de la région Paca, l’Ademe, la communauté d’agglomération de Sofia Antipolis entre autres, a demandé une année et demie de travail, précise Frédéric Dupouy, du cabinet The Green Communication, cheville ouvrière de la démarche. La Région, mais aussi l’Ademe et la CCI souhaitaient légitimement que cette action s’inscrive dans les dispositifs existants et fédère tous les acteurs, selon une vraie logique de territoire. Or l’UPE 06 qui porte le projet est une toute petite structure... Du coup nous avons vraiment démarré en novembre 2014, après avoir passé six mois à prospecter les entreprises sur le terrain. »

Une attention particulière portée à l’industrie

La première édition de « Performance Globale 06 », menée en 2012-2013 avec 20 entreprises azuréennes, était multisectorielle. Elle a permis aux PME bénéficiaires non seulement de se familiariser avec les concepts et outils de la RSE mais aussi d’engranger des contrats, du chiffre d’affaires supplémentaire et des embauches. La seconde édition vise plus haut. « Nous sommes passés de 20 entreprises accompagnées à 25 et de cinq grandes entreprises privées qui parrainaient l’opération, financièrement et opérationnellement, à douze dont ERDF, Schneider Electric, Eiffage, Virbac ou Malongo. L’Université de Nice Sophia Antipolis, Skema et l’Edhec sont également parties prenantes. Tout en restant multisectoriel, nous avons veillé à intégrer 30 % d’entreprises industrielles, recrutées grâce à l’UIMM territoriale, » précise Frédéric Dupouy.

Le fonds F2I participe à hauteur de 7,3 % à cette deuxième édition, qui sera entre autres l’occasion de tester le référentiel RSE élaboré par l’Union de Normalisation de la Mécanique (UNM) à la demande de la FIM et de l’UIMM. Il s’agira en particulier d’évaluer le niveau d’appropriation du référentiel en question par les PMI et d’explorer des pistes d’amélioration.