Dans l’Eure, le numérique prend le bus…

affiche Neo
Un FabLab itinérant qui vient à la rencontre de ses futurs utilisateurs plutôt qu’un lieu fixe où ils n’oseraient pas forcément entrer : il suffisait d’y penser !
 Financement : 240 000 Euros
 Durée du soutien : 3 ans (septembre 2015-août 2018)
 Nombre de bénéficiaires : 60 PME PMI
 Action réalisée par : Néo Techno lab
 Action portée par : l'UIMM Eure

Cette idée se concrétise dans un bus high tech, propulsé par l’UIMM de l’Eure et soutenu par F2I. Il va circuler dans tout le département à partir de janvier 2016. Ce « Neo Techno Lab » sur roues, puisque tel est son nom, embarque une large palette de matériels et d’applications : scanners, imprimantes 3D, tables tactiles, robotique, drones, réalité augmentée et réalité virtuelle, data science.

« Nous voulons montrer aux chefs d’entreprises et à leurs salariés, mais aussi aux apprentis et aux étudiants, que ces outils sont parfaitement abordables et les concernent dès aujourd’hui, explique Sabrina Rigaux, en charge du projet chez Neo Techno Lab. Même s’ils ne l’imaginent pas a priori, ces technologies et leurs applications vont changer leurs métiers, leur façon de travailler, de s’organiser, d’innover et de coopérer, leur ouvrir des perspectives de développement. Il faut juste leur donner l’occasion de s’y frotter. »

Fortement impliquée dans le projet, l’UIMM de l’Eure fait campagne auprès de ses adhérents pour les inciter à s’inscrire à des journées d’intervention en petits groupes, qui seront gratuites pour les entreprises. Un site internet va permettre à la fois la réservation en ligne, le suivi des activités du bus via des vidéos, des interviews, des captations de démonstrations ou d’événements. On y trouvera des échanges de bonnes pratiques, des retours d’expérience. La présence d’un animateur numérique pédagogue et expérimenté, en chair et en os, est toutefois le principal atout de ce projet, susceptible d’être dupliqué ailleurs et généralisé en cas de succès.